pourquoi

Pourquoi la généalogie ?


Mieux se connaître

N'est-il pas naturel de savoir d'où l'on
vient pour mieux percevoir où l'on va ?
de faire le lien entre le passé et l'avenir ?
(voir Conclusion
D'ailleurs, la crise de la civilisation
entraîne un retour aux sources.

Se replonger dans
l'Histoire de France

… par une voie plus motivante
puisqu'elle nous concerne
directement.


Découvrir des modes de vie
très différents des nôtres

En quelques décennies seulement,
tant de changements ont affecté
notre société, si bien que de nombreux jeunes croient difficilement
à certaines conditions de vie de leurs grands-parents !


Retrouver ses racines, découvrir
ses origines géographiques
et sociologiques

Si l'on considère que parfois, pour un gros chêne par exemple, le système racinaire occupe un volume équivalent àson houppier (celui de la partie aérienne), combien nos racines humaines nous dépassent
par leur ampleur !


Retrouver des métiers disparus

tels les dentellières,
les scieurs de long...


...ou les sabotiers

Rencontrer des cousins oubliés
La vie moderne est telle que nombre
de déracinés ont quitté la campagne
ou une petite ville tranquille pour

L'histoire d'une famille rejoint
celle de son pays.

Jouer au détective
La plupart des gens aiment mener
une enquête. La généalogie leur
donne un terrain idéal pour cette activité, riche de mystères
et d'énigmes à résoudre.
Il faut dire que parfois, nos ancêtres
n'ont pas voulu tout dire au curé, ont laissé un héritier dans la nature ou bien ont manqué de mémoire, quand ils ne savaient tout simplement
pas la vérité.

vivre dans une mégapole sans personnalité.  La généalogie permet de retrouver les maillons manquants de
la chaîne familiale. D'ailleurs, plusieurs renouent des liens qui étaient naturels,
il y a quelques décennies seulement .

En découvrir d'autres en vue d'une « cousinade »
…notamment lorsque le patronyme est peu répandu, il est tentant de rechercher tous les cousins contemporains même à des degrés très éloignés, descendants d'un Ancêtre et de les réunir
autour de l'Arbre.


Registres paroissiaux,
état civil, tables décennales,
minutes notariales...
que de documents à étudier !

Remercier ceux à qui
nous devons d'être là

sans qui nous n'existerions pas et
dont nous portons un peu les gènes.


Chercher des trésors
De nombreux comptes en banque
abandonnés attendent qu'un généalogiste
identifie les héritiers
de leur propriétaire légitime, pour partager
le magot…de quoi faire naître
des vocations de chasseurs d'ancêtres…


Découvrir des ancêtres célèbres

…même si certains ne poursuivent pas
les recherches, déçus car ne retrouvant
que d'humbles gens de la terre !



Une cousinade peut réunir plusieurs centaines de personnes.

Redonner vie à des personnes
que l'Histoire n'a pas retenues

Faire en sorte que leur passage ici-bas
laisse un minimum de traces,
que leur vie – au moins leur nom –
ne tombe pas dans l'oubli. Tous ces gens
sont morts
, me direz-vous....
Ne vivent-ils pas encore
d'une autre manière ?

 


Reconstituer un puzzle constitue
un jeu, mais le généalogiste doit de surcroît retrouver les pièces
manquantes avant de les assembler.


Vivre sa retraite

Ces recherches nécessitant beaucoup de temps et de patience, les généalogistes ont été longtemps des retraités, le plus souvent intellectuels et/ou issus de familles nobles disposant au départ de données sur leurs ancêtres.